Qui suis-je?

Sacrée question… D’un point de vue non-alimentaire pour commencer, je suis belgo-écossaise et je vis en France depuis pas mal d’années déjà avec mon conjoint franco-français, et mes deux lapins d’origine douteuse.

Je travaille dans le domaine culturel, après avoir fait des études en Histoire de l’art et pas mal de boulots différents; pas toujours dans le milieu de l’art d’ailleurs! Plus précisément, je suis passionnée par l’art contemporain. J’aime aussi énormément la musique, avec une préférence pour tous les groupes où figurent au minimum un guitariste, et je suis une grande lectrice. Avec les années, je tends à lire davantage de polars que d’essais philosophiques, et je continue d’élargir mon assez belle collection de bandes dessinées, belgitude oblige.

Dans ma famille, il y a des grands voyageurs, des aventuriers, des entrepreneurs, des chercheurs, mais très peu de végétariens. Et aucun dans ma famille proche. Mon conjoint ne l’est pas non plus, même si nous ne mangeons pas de viande à la maison, et maintenant que j’y réfléchis, je n’ai pas d’amis qui le sont non plus! Mes lapins le sont, mais ils n’ont pas le choix: c’est moi qui les nourris.

Je crois que c’est aussi pour cela que j’écris ce blog: je ne suis pas entourée de convaincus, et je n’ai envie de convaincre personne. Mais échanger avec les gens qui sont curieux de savoir pourquoi je suis végétarienne, si c’est difficile ou compliqué, s’il y a des risques, si je connais des supers recettes, si le tofu c’est vraiment dégueu ou pas, ça oui.

Au fil des années, j’ai vu mes amis et mes connaissances commencer à trier leurs déchets, à recycler, à utiliser moins d’eau et à apprendre à leurs enfants l’importance de notre responsabilité envers notre planète, jour après jour, geste après geste. Nombre d’entre eux mangent déjà moins de viande qu’avant, à cause notamment des scandales alimentaires depuis lesquels on parle de plus en plus du traitement des animaux et des conséquences néfastes de la surconsommation de viande sur la santé, la consommation d’eau, l’environnement etc. On les appelle aujourd’hui des “flexitariens”, ces gens qui choisissent de manger “moins et mieux” la viande, en sachant d’où elle vient et comment elle a été élevée. Bref, j’ai vu les gens faire des changements considérables dans leur vie quotidienne, et en quelques années à peine.

Pourvu qu’ils comprennent l’importance de ces changements, la plupart des gens sont prêts à les faire. Et ça c’est merveilleux. Aussi, parce que j’ai choisi de faire un changement important dans ma vie, pour des raisons que j’estime être bonnes, j’ai envie aujourd’hui de partager cette expérience et d’éviter à d’autres les erreurs et errements qui ont été les miens. Si je peux vous faire saliver devant une recette de hamburger végétarien et vous donner envie d’essayer, même un soir, je serais ravie. Si je peux vous éviter de tester le tofu et trouver ça immangeable parce que personne ne vous aura expliqué comment le préparer, je serais enchantée. Si dans ce que j’écris, quelque chose vous fait penser “ah bon? Je ne savais pas, c’est génial / incroyable / drôle / autre”, eh bien j’aurais atteint mon but!

 

 

 

 

 

2 thoughts on “Qui suis-je?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *