Category Archives: Recettes

Le végétarisme et la tolérance progressent! A fêter avec des brochettes arc-en-ciel

Hello,

J’ai de nouveau pris du retard, et pourtant il s’en passe des choses dans la veggiesphère en ce moment!

Du côté des bonnes nouvelles, la veggitude ne cesse de gagner du terrain, même s’il y a encore beaucoup à faire. On ne peut de toute façon pas rêver que tout le monde devienne tout d’un coup végétarien, encore moins végétalien, mais l’impact du fait que certains le deviennent et que beaucoup commencent à manger moins de viande est plus que considérable.

Aux Etats-Unis, les chiffres annoncent que le nombre d’animaux tués pour la filière alimentaire a baissé de pas moins de 400 millions entre 2007 et 2014. C’est énorme. En Allemagne, la tranche des 15-24 ans seraient pour 15% d’entre eux végétariens, ce qui est aussi tout à fait énorme , les statistiques “habituelles” pour les Etats-Unis ou les pays européens étant d’ordinaire plutôt autour de 5%. Même l’Oktoberfest propose désormais des aternatives véganes aux plats traditionnels !

Par ailleurs, le nombre de magasins de produits végétaliens qui ouvre un peu partout en Europe est exponentiel. Vivement que ce soit le cas en France, où pour l’instant, il faut vraiment chercher pour trouver ces produits décrits dans les recettes, les livres, les blogs de nos amis anglophones, et qui nous faciliteraient tellement la vie…

Toujours du côté des bonnes nouvelles (comme quoi je ne fais pas toujours que râler 😉 ), c’est aussi l’été, ce qui veut dire que les recettes pour aider les veggies à survivre à la succession de barbecues se multiplient comme des petits pains végans… J’ai repéré celle-ci, que je ne peux résister à vous traduire. Je l’ai trouvée sur le blog www.gimmesomeoven.com, pas un blog veggie mais pas mal de recettes sans viande quand même, et bien que je n’aie pas encore eu l’occasion de tester ces magnifiques brochettes, il y a peu de chances que ce ne soit pas délissiousse.

Regardez-moi ça, si c’est pas beau !

Copyright: blog gimmesomeoven.com

Copyright: blog gimmesomeoven.com

Copyright: blog gimmesomeoven.com

Copyright: blog gimmesomeoven.com

Et qui plus est, on ne peut plus d’actualité ! Disons que c’est un hommage culinaire à la loi passée par la Cour Suprême des Etats-Unis ce vendredi 26 juin, légalisant le mariage homosexuel sur l’ensemble du territoire 😉 Un symbole de notre respect de la vie et de l’amour que nous portons à l’ensemble des êtres vivants ! Et oui, en y réfléchissant un peu, même une brochette peut avoir une profondeur et différents niveaux de lecture ! Haha, bon je m’emporte, mais tant que c’est dans la joie n’est-ce-pas ! Love wins !

Mariage gay twit Obama

La recette en français donne ceci, enfantin à préparer (et rien ne vous empêche de choisir d’autres légumes que vous préférez, l’idée étant simplement qu’ils soient de la bonne couleur ; et de couper des morceaux de tailles à peu près équivalentes, pour que tout cuise correctement et que ce soit plus joli, aussi !) :

Brochettes de légumes arc-en-ciel
 
Prep time
Cook time
Total time
 
Author:
Recipe type: Plat ou accompagnement
Cuisine: Barbecue
Ingredients
  • Pour environ 16 brochettes
  • Vinaigrette :
  • ¼ de tasse d’huile d’olive
  • 2 cuillères à soupe de vinaigre balsamique blanc (pour éviter de brûnir les légumes, mais si vous n’en trouvez pas, ce n’est pas grave, le balsamique normal fera l’affaire !)
  • 2 gousses d’ail émincées
  • Sel et poivre
  • Légumes
  • 16 tomates cerise
  • 1 poivron rouge
  • 1 poivron orange
  • 1 courge jaune
  • 1 courgette
  • 1 poivron vert
  • 1 oignon rouge
  • 8 petites pommes de terre violettes coupées en deux
Instructions
  1. Côté vinaigrette, mixez tous les ingrédients et fouetter jusqu’à ce que tout soit bien mélangé
  2. Faites bouillir de l’eau, ajoutez les pommes de terre pendant 10 minutes jusqu’à ce qu’elles soient tendres
  3. Mettez tous les légumes coupés en morceaux d’environ 2-3 cm dans un grand bol, avec les demi-pdt, ajoutez la vinaigrette et secouez le tout délicatement jusqu’à ce que l’ensemble des légumes soit bien couvert de sauce.
  4. Mettez les légumes au frigo, pour 10 minutes minimum, pour quelques heures si vous avez le temps.
  5. Il ne vous reste plus ensuite qu’à enfiler vos légumes dans le bon ordre 😉 sur vos broches (si vos piques sont en bois, faites-les d’abord tremper dans l’eau, pour éviter qu’elles brûlent), à les saupoudrer de sel et de poivre et à les placer sur le grill légèrement huilé de votre barbecue. Les légumes devraient cuire en 7-8 minutes.
  6. Un régal des yeux, et des papilles !

A bientôt pour toujours plus de bonnes nouvelles 😉

Les délicieux oeufs brouillés sans oeufs de la géniale Jeanne

Une nouvelle recette, déjà, que se passe-t-il, me serais-je mise à cuisiner non stop ? Eh non, j’ai juste profité du week-end pour en faire deux, et pas des plus compliquées non plus…

Celle-ci était dans mes tiroirs depuis quelques semaines ; j’étais très curieuse de l’essayer, car c’est une lectrice de ce blog qui a eu la gentillesse de me la donner, suite à quelques échanges en coulisses. De plus, l’ingrédient principal de la recette est le tofu, que j’ai à cœur de vous faire découvrir autrement ; c’est un ingrédient formidable et ce plat-ci le prouve encore une fois !

La recette est aussi surprenante que son intitulé est intrigant. Très simple à réaliser et tout à fait conforme à ce qu’elle annonce. Je les ai préparés pour le petit-déjeuner. J’ai vraiment eu l’impression de voir cuire des oeufs et de manger ensuite des oeufs brouillés.
Oeufs brouillés et champignons sur toasts
Je les ai accompagnés comme je les aime habituellement, avec des toasts et des champignons. Malheureusement, je n’avais pas de « baked beans », que j’adore quand je suis en mode brunch ou à l’hôtel, mais j’en trouverai pour la prochaine fois !
Oeufs brouillés sans oeufs, champignons et toasts
A préparer donc à votre guise, pour un petit-déj, un brunch ou un plat vite fait bien fait, avec des pommes de terre, des légumes ou à l’anglaise comme moi ! Des oeufs brouillés sans casser un oeuf, c’est sympa non ? Les poules vous en seront reconnaissantes et vous auriez, sans le savoir mangé végétalien, si je ne venais pas de vendre la mèche…

Merci mille fois Jeanne pour cette recette, que j’ai hyper légèrement modifiée en ajoutant quelques brins de ciboulette à la place de la coriandre.

Bon appétit à tous, merci d’être là et à bientôt.

Les délicieux oeufs brouillés sans oeufs de la géniale Jeanne
 
Prep time
Cook time
Total time
 
De délicieux oeufs brouillés, tout plein de protéines, sans briser un oeuf ou un coeur de poulette...
Author:
Recipe type: Petit-déjeuner
Serves: 4
Ingredients
  • 400 gr de tofu ferme
  • 4 cuillères à soupe de levure de bière maltée
  • 3 cuillères à soupe de moutarde de Dijon douce
  • De la coriandre fraîche hachée, ou quelques brins de ciboulette
  • Sel et poivre
Instructions
  1. Pour le tofu, vous connaissez tous la consigne maintenant, n’est-ce pas ? 😉 Vous sortez le tofu de son emballage, et vous le pressez longuement entre plusieurs feuilles de sopalin, jusqu’à ce qu’un maximum d’eau en ait été exprimé. Vous pouvez aussi le mettre au four à la température la plus basse possible pendant une dizaine de minutes, ce qui finira de le « sécher » et de lui donner une consistance plus ferme.
  2. Vous découpez le tofu en cubes, que vous émiettez ensuite entre vos doigts au-dessus d’un saladier, pour obtenir comme le dit Jeanne, une sorte de « crumble » : votre future brouillade.
  3. Ajoutez dans le saladier la levure de bière et la moutarde. Un peu de coriandre si vous choisissez d’en mettre. Mélangez le tout.
  4. Faites chauffer une poêle avec un trait d’huile d’olive. Quand elle est chaude, versez-y le tofu. Salez et poivrez à votre goût.
  5. Couvrez la poêle et faites cuire à feu doux en remuant de temps en temps pour ne pas que ça accroche. Si vous voulez mettre un peu de ciboulette, ajoutez-la 2 minutes avant de servir.
  6. Quand votre préparation ressemble tout à fait à des oeufs brouillés, ni secs ni grillés, c’est prêt. Et délicieux.

Steak de chou-fleur, sauce aux câpres

Une recette comme on les aime, épatante à plus d’un titre: presque pas de préparation et la garantie d’intriguer vos convives, avant de les convertir à votre plat et de leur donner une seule envie: re-essayer chez eux! Si, si, testez-la, vous allez voir!

Bon ok, il faut aimer le chou-fleur. Mais à part ça, c’est garanti j’vous dis!

Les courses: achetez un beau gros chou-fleur, car vous allez devoir le découper comme un pain à l’ancienne, en grosses tranches qui tiendront lieu donc de “steaks”. Pour accompagner ces steaks, à part la sauce dont la recette suit, choisissez un légume et/ou un féculent, peu importe lesquels. En gros, faites exactement comme s’il s’agissait de steaks.

Les steaks avant cuisson

   Les steaks avant cuisson

Pour ma part, j’ai choisi des épinards frais, cuits simplement à la vapeur, car le goût citronné de la sauce s’y marie très bien, mais des haricots verts ou des petits pois-carottes auraient aussi bien fait l’affaire. Vous pouvez aussi servir une purée de pommes de terre, de la polenta ou du riz, excellents aussi avec la sauce.

 

Les steaks en fin de cuisson

Les steaks en fin de cuisson

 

Comme vous le voyez sur ces photos, je ne me suis guère préoccupée que le chou-fleur se désintègre par endroits; du moment que vous obtenez 2-3 beaux steaks, peu importe; dans tous les cas c’est délicieux!

Steak de chou-fleur, sauce aux câpres
 
Author:
Recipe type: Plat
Ingredients
  • 1 chou-fleur, débarrassé des feuilles et de son pied
  • 2 échalotes, finement émincées
  • 8-10 champignons, coupés en lamelles
  • 2 cuillères à soupe de câpres
  • 3 cuillères à soupe de jus de citron pressé
  • ⅓ de tasse de vin blanc sec
  • Du persil frais
  • De l'huile d'olive
  • Du sel et du poivre
Instructions
  1. Préchauffez le four à 200°
  2. Huilez légèrement la plaque (j'utilise un morceau de sopalin que j'imbibe d'huile d'olive)
  3. Placez le chou-fleur sur une planche à découper, et, avec un couteau à pain, coupez de grandes tranches d'environ 1,5 cm de large et déposez-les sur la plaque; si quelques morceaux tombent à droite à gauche, aucune importance, laissez-les là avec les autres
  4. Poivrez, salez et versez un peu d'huile au-dessus de vos steak; enfournez-les, ils cuiront pendant que vous préparerez tranquillement la sauce (15 minutes de chaque côté environ, le temps qu'ils prennent une belle couleur et soient suffisamment moelleux)
  5. Pour la sauce, mettez 2 cuillères à café d'huile dans une grande poêle et chauffez à feu moyen
  6. Ajoutez les échalotes et laissez doucement revenir 2-3 minutes
  7. Ajoutez les champignons, laissez 2 minutes
  8. Ajoutez le vin, les câpres et le jeu de citron et laissez mijoter, le temps que la sauce réduise légèrement et que les saveurs se mêlent (5 minutes)
  9. Juste avant de servir, parsemez la sauce de quelques brins de persil, et versez la sauce sur les steaks, c'est prêt!

Le meilleur hamburger végétarien que j’aie jamais mangé

Vous avez peut-être déjà goûté un hamburger végétarien, mais vous n’avez sans doute jamais connu ce que je vous apprête à décrire : un hamburger parfait, fondant, moelleux, avec des oignons, du fromage et une sauce mayo-moutarde-raifort qui vous coule le long du menton avant que hop, vous le rattrapiez avec les doigts, exactement comme dans un rêve de burger…

J’ai déjà testé et apprécié les saveurs des burgers végétariens à base de lentilles, de pois chiches ou de patates douces, tous très bons d’ailleurs, mais celui-ci, à base d’aubergines, est tout simplement inégalable.

Mon chéri et moi avons décidé de nous préparer ce mets décadent samedi dernier, jour de la Saint-Valentin. Nous ne l’avons pas fait exprès, mais il faut bien avouer que nous avons connu ce midi-là un plaisir d’une telle intensité que nous recommencerons sans aucun doute 😉

La recette est longue mise par écrit, mais ne soyez surtout pas découragé ; tout est simple à préparer et les étapes s’enchaînent de façon à ce que vous ne soyez jamais en train de faire deux choses à la fois, ni en train d’attendre.

Assemblage - Le commencement

Assemblage – Le commencement

 

Assemblage - Les outils

Assemblage – Les outils

 

Et de un!

Et de un!

Le meilleur hamburger végétarien que j’aie jamais mangé
 
Prep time
Cook time
Total time
 
Un hamburger extra super califragilistiquement délicieux
Author:
Recipe type: Plat
Ingredients
  • Pour la sauce
  • ¼ de tasse de mayonnaise
  • 2 cuillères à soupe de moutarde de Dijon
  • 2 cuillères à soupe de raifort
  • Du sel et du poivre, selon votre goût
  • Pour les burgers (miaaaaam) :
  • 2 aubergines de taille moyenne, pelée et coupées en dés
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 échalotte finement émincée
  • 1 tasse de fromage en lamelles ou râpé (nous avons opté pour un mélange emmental/comté, mais faites avec ce que vous aimez ou avez sous la main)
  • 1 gousse d’ail, émincée ou râpée
  • 1 tasse de chapelure
  • Du sel, du poivre et si vous en avez envie, une cuillère à soupe de persil ou de coriandre
  • Pour la garniture
  • 4 petits pains à burger
  • 4 tranches de tomate de la variété que vous préférez
  • 4 feuilles de salade
  • 4 tranches d’un grand oignon
  • 1 ou 2 tranches de fromage par burger, encore une fois de la variété qui vous tente le plus
  • Plus bien sûr des frites ou des chips ou tout ce que vous aimez manger d’habitude avec votre burger (sauf les machins de pseudo-poulet frits dans je ne sais quoi, ça c’est totalement interdit !!)
Instructions
  1. La sauce
  2. Avec un fouet, mélangez la mayo, la moutarde et le raifort dans un petit bol ; salez et poivrez.
  3. Couvrez le bol et mettez-le au frigo pendant au moins ½ heure.
  4. Vous pouvez aussi préparer la sauce la veille.
  5. Les burgers
  6. Dans une grande poêle, faites chauffer à feu doux 1 cuillère à soupe d’huile et les aubergines, jusqu’à ce que ces dernières soient très tendres, vraiment fondantes.
  7. Transférez les aubergines dans un saladier et écrasez les jusqu’à ce qu’il ne reste de plus de morceaux visibles. Un de ces outils qui sert à faire la purée de pommes de terre fera parfaitement l’affaire, mais une bonne vieille fourchette sera tout aussi efficace. Ajoutez l’échalote, l’ail, le sel et le poivre, et si vous avez décidé d’en mettre, le persil ou la coriandre. Mélangez bien le tout puis ajoutez le fromage rapé et la moitié de la chapelure.
  8. Mixez ensuite le tout en ajoutant la chapelure petit à petit. L’idée est d’en ajouter jusqu’à ce que vous sentiez que la texture du mélange vous permettra de faire de petits burgers. Si le mélange est trop humide, ils ne tiendront pas. Une fois qu’elle est prête, mettez cette mixture au frigo, aussi pour ½ heure environ.
  9. Pendant ce temps, préparez les oignons dans la poêle que vous venez d’utiliser ; les tranches devraient se séparer en fines lamelles dans votre poêle, et devenir fondantes et légèrement caramélisées.
  10. Sortez la mixture du frigo et divisez-la en quatre. Avec les mains, formez les hamburgers.
  11. Dans une grande poêle, faites chauffer l’autre cuillère à soupe d’huile à feu doux, puis déposez-y les burgers. Laissez-les brunir sur un côté à la fois, en attendant qu’il soit assez ferme pour pouvoir le retourner sans qu’il tombe en morceaux. Il ne deviendra cependant jamais retournable à souhait et il faut le retourner et le sortir de la poêle avec délicatesse et deux spatules.
  12. L’assemblage
  13. Mettez une ou deux tranches de fromage sur chaque burger. Vous pouvez soit les couvrir des pains à burger coupés en deux et les mettre au four pour que le fromage fonde dans le pain, soit mettre les burgers et les pains séparément dans le four, pour observer le fromage qui fond. Quand le pain est doré, sortez-le du four, idem quand le fromage est fondant ou fondu, comme vous préférez.
  14. Et maintenant, laissez libre cours à votre gourmandise, tartinez de sauce mayo améliorée un des pains, ajoutez une ou plusieurs tranches de tomate, de salade, des oignons, préparez les serviettes... et régalez-vous !

N’hésitez pas à m’en donner des nouvelles, ni à me dire si je ne suis pas claire dans mes explications, ou si vous avez trouvé des améliorations à la recette!

Bon appétit et à bientôt!

Commencer à manger veggie facilement, vite et bien

Aujourd’hui, je reviens à la question fondamentale de la nourriture 😉

Si vous êtes comme moi, vous voulez bien de temps à autres vous mettre quelques heures à la cuisine pour faire plaisir à vos proches et les épater un peu, mais la plupart des jours, vous êtes vraiment contents si sans trop vous casser la tête, vous pouvez préparer vite fait un repas pas trop compliqué mais plus que satisfaisant, avant d’aller rejoindre le canapé pour regarder le dernier épisode de Game of Thrones.

Sur les sites et les blogs que je regarde régulièrement, je tombe sans cesse sur des recettes qui ont l’air merveilleuses et que je me promets d’essayer dans les jours qui viennent. En même temps, j’ai le sentiment chaque fois que je ne réussirais jamais à créer d’aussi belles recettes pour mon blog ni à faire d’aussi belles photos pour donner envie à mes lecteurs, et je me sens souvent légèrement abattue. Sans parler du moment où je décide de tester la recette et où je me rends compte que je n’ai pas la moitié des ingrédients nécessaires.

En y réfléchissant un peu, j’ai réalisé que si je veux vraiment aider tous les gens qui en ont envie à manger moins de viande et de poisson, je ne peux pas proposer seulement des recettes de veggies confirmés. Bien sûr, l’idée est aussi de faire découvrir les saveurs et les aliments nouveaux qui participent d’un mode d’alimentation équilibré, varié et savoureux, mais aussi plus sain et plus respectueux. Mais si je ne fais que ça, les personnes qui sont déjà familières avec le quinoa et le tofu me suivront peut-être, celles qui ont pris une décision puissamment motivée peut-être aussi, mais toutes les autres seront rapidement découragées.

Or, j’ai la solution, puisque je cuisine vite fait avec les ingrédients qui sont chez moi, et qui sont pour la plupart tout ce qu’il y a de banal ! Alors voilà, quelques petits trucs faciles pour commencer à manger végétarien sans se prendre la tête :

Tout d’abord, demandez-vous quelles sont les recettes que vous aimez, que vous savez faire, et qui ne comportent pas de viande, ou ne pâtiraient pas tellement de son absence ; peut-être avez-vous déjà un risotto favori, avec des champignons ou des asperges ? C’est enfantin et vous pouvez même épater des amis avec un plat de ce genre ! Peut-être avez-vous une recette de pâtes pour laquelle vous n’utilisez ni viande ni poisson ? Une sauce arrabiata, ou simplement une bonne sauce tomate avec des herbes et du basilic frais ? Vous avez peut-être aussi goûté un jour une lasagne aux épinards ou aux légumes et trouvé ça excellent ?

L’été, avec les salades, c’est encore plus simple, mais l’hiver vous pouvez aussi faire des salades, en mettant des morceaux de pommes de terre, de l’avocat, des lentilles. Ainsi elles sont plus nourrissantes et peuvent être servies tièdes. Pour ma part, j’adore le contraste entre les feuilles de chêne toutes fraîches et les pommes de terre encore tièdes…

Une quiche est aussi un plat facile à préparer ; avec un peu d’imagination, elle constitue une base parfaite pour un déjeuner veggie. Personnellement, j’ai un faible pour la quiche aux poireaux, la quiche aux oignons, la quiche aux épinards et pignons de pin. J’en ai fait une qui a beaucoup plu, pour l’anniversaire d’une amie ; je vous en livre la recette en fin de post.

Ma quiche aux poireaux++ Ma quiche ++ vue de près

Des ingrédients qui sortent un tout peu de l’ordinaire vous permettront de varier vos propres recettes, ou d’agrémenter une recette que vous trouveriez trop fade sans viande : si vous laissez revenir quelques minutes dans une poêle à feu doux une poignée de graines de courge (qu’on trouve maintenant dans n’importe quel magasin ou supermarché), une poignée de graines de tournesol et quelques noix brisées en petits morceaux, vous pouvez ensuite ajouter ce mélange à votre mixture de quiche, ou à vos salades ; c’est absolument délicieux et vous y gagnerez en vitamines et en minéraux. Pour ne parler que d’elle, la graine de courge est riche en protéines, en fer, en zinc, en vitamines A, E et F et en acides gras polyinsaturés ; les acides aminés qu’elle ne contient pas, la méthionine et le tryptophane, se trouvent dans les graines de tournesol !

Graines de courge

Graines de courge

Enfin, l’omelette est aussi simple à réaliser et presque tout peut y être ajouté : champignons, pommes de terre rissolées, un peu de fromage râpé et de ciboulette, des oignons revenus jusqu’à devenir fondants… Avec une petite salade sur le côté, vous êtes parés, et totalement veggies.

Mille mercis d’être là ; passez une belle semaine, et à bientôt.


Ma quiche aux poireaux ++
 
Prep time
Cook time
Total time
 
Une quiche facile à faire, savoureuse et pleine de bonnes choses
Author:
Recipe type: Plat principal
Serves: 4 personnes
Ingredients
  • 5 poireaux, coupés en rondelles (le blanc et le début du vert)
  • Il me restait quelques têtes de brocoli, que j'ai ajoutées, mais ce n'est pas indispensable
  • 2 oeufs
  • 1 rouleau de pâte brisée
  • 1 cube de crème (celle que vous préférez, moi j'aime l'amande!)
  • 2 cuillères à soupe de pignons de pin
  • 2 cuillères à soupe de graines de courge
  • 2 cuillères à soupe de graines de tournesol
  • 7-8 noix brisées en morceaux (avec les mains)
  • Huile, sel et poivre
Instructions
  1. Coupez tout d'abord les poireaux en rondelles d'environ 1 cm de large. Mettez un peu d'huile de votre choix dans une grande poêle et faites les revenir à feu moyen, jusqu'à ce qu'ils soient moelleux, voire un peu dorés. Je trouve que le goût est meilleur que quand les légumes cuisent directement dans la quiche.
  2. Préchauffez votre four à 200°.
  3. Dans une petite poêle, faites revenir dans un peu d'huile toutes les graines et noix à feu doux. Quand elles commencent à sentir et à sauter un peu comme le popcorn, coupez le feu.
  4. Dans un bol, mélangez les 2 oeufs et le cube de crème; salez et poivrez à votre goût. Ajoutez les graines et noix et mélangez.
  5. Etalez la pâte dans un plat à tarte "normal" et versez le contenu du bol dans le fond. Ajoutez les poireaux par dessus en faisant attention qu'ils soient bien distribués partout.
  6. Enfournez pour 30 à 35 min à 200°.
  7. Retirez du four quand elle a bien doré, et dégustez, c'est prêt!