Category Archives: Evolution du végétarisme

La publicité – Indices et preuves de l’avancée du végétarisme

Le monde de la publicité en dit beaucoup sur les changements de mentalité et de modes de consommation. Il les accompagne, les renforce, ou au contraire essaie de les contrecarrer.

J’ai remarqué qu’il y a depuis quelques mois de plus en plus de publicités vantant les mérites du lait. Avec des sportifs, des enfants, des gentilles vaches soi-disant ravies qu’on leur enlève leurs veaux pour prendre leur lait et le foutre dans des briques. L’une d’entre elles est très belle d’ailleurs. Et bien pensée, utilisant pour sa défense les arguments de poids que sont les vitamines et minéraux contenus dans le breuvage, et l’imagerie du chevalier, si chère aux bambins.

Le lait, une force de la nature

Difficile de ne pas en conclure que l’industrie du lait tremble face à la chute des ventes. Qui va forcément s’intensifier, étant donné l’intérêt croissant que portent les gens à ce qu’ils mangent, et plus encore, à ce qu’ils donnent à manger à leurs enfants. Entre les intolérances au lactose et les articles répétitifs expliquant pourquoi les enfants humains ne devraient pas boire le lait des enfants des vaches, l’idée a fait son chemin que le lait finalement, ce n’est pas un ami pour la vie. Et j’en suis ravie!

Je suis certaine que la tendance ne va pas s’inverser; il y a un moment où l’idée a fait son chemin et où le retour n’est plus possible. Il n’y a qu’à voir la douce folie qui entoure le désormais diabolisé gluten pour s’en rendre compte. Je suis sûre qu’il y a des gens qui admettent que c’est un tantinet excessif, qui savent que les marques en profitent pour leur vendre des produits “sans” trois fois le prix du “avec”, mais qui préfèrent ne pas parce que quand même on ne sait jamais… L’idée est installée. Au revoir, le lait!

Et hier, étonnement et joie, j’ai vu pour la première fois une publicité pour le lait d’amande. Judicieux! Forcément, certains malins vont y voir une opportunité commerciale, eh bien tant mieux pour eux. Qu’ils nous amènent des substituts de poulet et des fromages sans lait comme il en existe dans les pays britanniques, des gâteaux sans oeufs ni lait, des sauces sans crème! Allez-y les malins, c’est le moment et on vous attend! C’est vrai, quand vous voyez ce qu’ils montrent sur les sites britanniques, c’est à devenir fou, pas étonnant que là-bas ils se permettent des slogans du genre “être vegan, c’est tellement facile”! Ils ne se rendent pas compte que nous, on doit se rendre dans des magasins bio où jamais je n’ai d’ailleurs toujours pas vu une seule variété de fromage vegan , ou commander sur des sites vegan, ou tout faire nous-mêmes, ce qui n’est ni simple, ni forcément motivant pour des gens qui ne sont pas trop sûrs de vouloir faire le pas.

Personnellement, ça m’est égal d’avoir dans mon assiette quelque chose qui ressemble à de la viande; mais il est évident que je convaincrais plus facilement mon conjoint, mes amis et leurs amis de tenter l’aventure en leur servant chaque jour des plats qui ressemblent à ceci:

Eh bin si, aussi!

Absolument vegan

 

Mais oui, vegan!

Mais oui, vegan! Et là-dessous, aussi!

Absolument vegan!

Et puis certaines personnes essaieraient juste pour voir, et la cause avancerait d’autant! Car elle avance, de plus en plus vite, ce n’est ni un voeu pieux ni une illusion: depuis 2 ans je constate très concrètement les changements, dans les journaux, sur internet, dans les magasins, chez les gens avec qui je parle, que je connais ou que je croise. La cause animale, l’horreur des élevages intensifs, la nocivité de la viande, les scandales alimentaires, la recherche d’une alimentation saine et maîtrisée, tous ces arguments prennent racine pour que dans de plus en plus de foyers on mange de moins en moins de viande.

La dernière pub du jour, un vrai bonheur, je ne m’y attendais même pas de sitôt et si, ça y est, c’est fait:

Le végétal n’a pas fini de vous surprendre

Le végétarisme et la tolérance progressent! A fêter avec des brochettes arc-en-ciel

Hello,

J’ai de nouveau pris du retard, et pourtant il s’en passe des choses dans la veggiesphère en ce moment!

Du côté des bonnes nouvelles, la veggitude ne cesse de gagner du terrain, même s’il y a encore beaucoup à faire. On ne peut de toute façon pas rêver que tout le monde devienne tout d’un coup végétarien, encore moins végétalien, mais l’impact du fait que certains le deviennent et que beaucoup commencent à manger moins de viande est plus que considérable.

Aux Etats-Unis, les chiffres annoncent que le nombre d’animaux tués pour la filière alimentaire a baissé de pas moins de 400 millions entre 2007 et 2014. C’est énorme. En Allemagne, la tranche des 15-24 ans seraient pour 15% d’entre eux végétariens, ce qui est aussi tout à fait énorme , les statistiques “habituelles” pour les Etats-Unis ou les pays européens étant d’ordinaire plutôt autour de 5%. Même l’Oktoberfest propose désormais des aternatives véganes aux plats traditionnels !

Par ailleurs, le nombre de magasins de produits végétaliens qui ouvre un peu partout en Europe est exponentiel. Vivement que ce soit le cas en France, où pour l’instant, il faut vraiment chercher pour trouver ces produits décrits dans les recettes, les livres, les blogs de nos amis anglophones, et qui nous faciliteraient tellement la vie…

Toujours du côté des bonnes nouvelles (comme quoi je ne fais pas toujours que râler 😉 ), c’est aussi l’été, ce qui veut dire que les recettes pour aider les veggies à survivre à la succession de barbecues se multiplient comme des petits pains végans… J’ai repéré celle-ci, que je ne peux résister à vous traduire. Je l’ai trouvée sur le blog www.gimmesomeoven.com, pas un blog veggie mais pas mal de recettes sans viande quand même, et bien que je n’aie pas encore eu l’occasion de tester ces magnifiques brochettes, il y a peu de chances que ce ne soit pas délissiousse.

Regardez-moi ça, si c’est pas beau !

Copyright: blog gimmesomeoven.com

Copyright: blog gimmesomeoven.com

Copyright: blog gimmesomeoven.com

Copyright: blog gimmesomeoven.com

Et qui plus est, on ne peut plus d’actualité ! Disons que c’est un hommage culinaire à la loi passée par la Cour Suprême des Etats-Unis ce vendredi 26 juin, légalisant le mariage homosexuel sur l’ensemble du territoire 😉 Un symbole de notre respect de la vie et de l’amour que nous portons à l’ensemble des êtres vivants ! Et oui, en y réfléchissant un peu, même une brochette peut avoir une profondeur et différents niveaux de lecture ! Haha, bon je m’emporte, mais tant que c’est dans la joie n’est-ce-pas ! Love wins !

Mariage gay twit Obama

La recette en français donne ceci, enfantin à préparer (et rien ne vous empêche de choisir d’autres légumes que vous préférez, l’idée étant simplement qu’ils soient de la bonne couleur ; et de couper des morceaux de tailles à peu près équivalentes, pour que tout cuise correctement et que ce soit plus joli, aussi !) :

Brochettes de légumes arc-en-ciel
 
Prep time
Cook time
Total time
 
Author:
Recipe type: Plat ou accompagnement
Cuisine: Barbecue
Ingredients
  • Pour environ 16 brochettes
  • Vinaigrette :
  • ¼ de tasse d’huile d’olive
  • 2 cuillères à soupe de vinaigre balsamique blanc (pour éviter de brûnir les légumes, mais si vous n’en trouvez pas, ce n’est pas grave, le balsamique normal fera l’affaire !)
  • 2 gousses d’ail émincées
  • Sel et poivre
  • Légumes
  • 16 tomates cerise
  • 1 poivron rouge
  • 1 poivron orange
  • 1 courge jaune
  • 1 courgette
  • 1 poivron vert
  • 1 oignon rouge
  • 8 petites pommes de terre violettes coupées en deux
Instructions
  1. Côté vinaigrette, mixez tous les ingrédients et fouetter jusqu’à ce que tout soit bien mélangé
  2. Faites bouillir de l’eau, ajoutez les pommes de terre pendant 10 minutes jusqu’à ce qu’elles soient tendres
  3. Mettez tous les légumes coupés en morceaux d’environ 2-3 cm dans un grand bol, avec les demi-pdt, ajoutez la vinaigrette et secouez le tout délicatement jusqu’à ce que l’ensemble des légumes soit bien couvert de sauce.
  4. Mettez les légumes au frigo, pour 10 minutes minimum, pour quelques heures si vous avez le temps.
  5. Il ne vous reste plus ensuite qu’à enfiler vos légumes dans le bon ordre 😉 sur vos broches (si vos piques sont en bois, faites-les d’abord tremper dans l’eau, pour éviter qu’elles brûlent), à les saupoudrer de sel et de poivre et à les placer sur le grill légèrement huilé de votre barbecue. Les légumes devraient cuire en 7-8 minutes.
  6. Un régal des yeux, et des papilles !

A bientôt pour toujours plus de bonnes nouvelles 😉