Category Archives: Evolution de la condition animale

L’histoire d’Emilie l’éléphante, heureuse maman d’Emma

Je crois profondément -vous vous en doutez mais vous le constaterez régulièrement au fil du temps et de mes posts, preuves ou faits à l’appui- que les animaux sont tous doués d’émotions et d’intelligence. On ne sait pas encore à quel point, mais on le découvre un peu plus chaque jour, au détour d’expériences, d’observations ou simplement d’histoires comme celle que j’ai lue aujourd’hui.

Emilie a été sauvée en 1993 par la DSWT (David Sheldrick Wildlife Trust), un Fonds qui récupère les bébés rendus orphelins par le braconnage, qui comme vous le savez, se poursuit encore hélas dans pas mal de contrées… Les soignants prennent soin des éléphanteaux, les nourrissent et les aident à devenir adultes et indépendants, puis les rendent à la vie sauvage, à laquelle ils appartiennent. 100% magnifique.

C’était le cas d’Emilie, qui vivait avec ses congénères dans le Tsavo, et avait déjà eu un petit. Quand vint pour elle le moment d’accoucher de son deuxième en décembre dernier, il y a quelques semaines, elle décida de revenir une nouvelle fois vers ceux qui l’ont aimée et aidée, qui ont assuré sa sécurité et sa survie pendant les premiers mois de sa vie.

Ainsi est née Emma, et cette adorable histoire à ajouter à toutes les histoires de ces animaux si humains. Humains, un terme que j’utilise selon la définition des dictionnaires: “Humain” = compatissant, compréhensif, bienfaisant, indulgent, secourable, sensible, bienveillant, bon… Quant à la définition générale: “Humain” = propre à l’homme… permettez-moi d’émettre quelques réserves…

Je vous invite vraiment à aller voir le petit film tourné juste après la naissance d’Emma; ça fait du bien, tout simplement, de voir ce tout petit être, entourée de sa mère et d’autres éléphants qui l’aident gentiment à se lever pour la première fois. http://www.sheldrickwildlifetrust.org/updates/updates.asp?ID=757

En espérant que cette petite histoire vous aura fait chaud au coeur et rappelé à quel point rien n’est plus beau et plus puissant que la gentillesse, en ces temps de douleur, de violence et d’incitations à la division et à la haine…

Condition animale: petit bilan illustré de l’année 2014

Tandis que la fin de l’année approche, et que j’ai encore environ 12438 idées de posts parmi lesquels choisir, j’opte finalement aujourd’hui pour un very-positif-post: quelques belles avancées 2014, qui prouvent que les droits des animaux sont un sujet pris au sérieux et une cause qui progresse. Grouaaaarr (rugissement de joie) !

Un des principaux problèmes est qu’en France, comme dans beaucoup d’autres pays, les animaux sont écartelés non seulement dans les labos et les abattoirs, mais aussi entre leurs différents statuts légaux: “êtres sensibles” selon le Code rural et protégés par le Code pénal qui condamne tout acte “de cruauté ou de maltraitance” à leur égard, ils sont cependant rangés parmi les “meubles” dans le Code civil. Code qui date de 1804 et a été rédigé pour organiser le commerce, notamment des produits agricoles…

Certains décrets et dispositions viennent eux aussi s’ajouter à ce flou juridique, combattu bien entendu par les associations et défenseurs de la cause animale, qui demandent que le statut des animaux soit définitivement changé et leurs droits reconnus. Vaste débat, qui soulève énormément de questions à la fois juridiques, éthiques, philosophiques et bien sûr économiques… Si depuis Descartes on ne considère malheureusement plus que les animaux ont une âme, plus aucun scientifique ne défend aujourd’hui cette opinion. Et partout dans le monde, lentement mais sûrement, les choses changent pour le mieux:

Furry babiesPlusieurs grandes marques de vêtements ont annoncé qu’ils ne vendraient plus aucun vêtement ou accessoire avec de l’angora. Pour information, ignoble mais parfois nécessaire, sachez que cette fourrure est arrachée de la peau de lapins dont les pattes sont attachées à deux cordes afin que leur peau soit bien tendue. Ensuite ils sont remis en cage jusqu’à ce que leur peau à vif cicatrise, que les poils repoussent, et ainsi de suite… Une vie en enfer ou plutôt un enfer de vie, que ne soutiendront plus ASOS, H&M, Calvin Klein, French Connection, Tommy Hilfiger, Lacoste, Monsoon et All Saints. Bravo et merci !

alternatives-research Le gouvernement indien a annoncé en mai 2014 qu’il serait désormais interdit en Inde de tester les produits cosmétiques sur des animaux. En novembre de la même année, il a déposé une loi interdisant l’importation dans le pays de produits cosmétiques testés sur des animaux. Une superbe avancée, qui épargne à des millions d’animaux des expériences cruelles dont ils ressortent aveugles, brûlés et empoisonnés, quand ils en ressortent. Viva India !

Family of lionsEn attendant décembre 2015 et l’officialisation par la Grande-Bretagne de sa décision d’interdire la présence d’animaux sauvages dans les cirques -une mesure qui a déjà été implémentée en Autriche, en Bosnie, en Croatie et en Grèce ainsi qu’en Bolivie, Colombie, au Paraguay et au Pérou- le Cirque International de Moscou a pris l’engagement de ne plus utiliser d’animaux du tout dans ses spectacles.

phoque_bebeL’Organisation Mondiale du Commerce a rejeté l’appel des gouvernements canadien et norvégien contre l’embargo européen, et confirmé l’interdiction de commercialiser sur l’ensemble du territoire européen les produits issus de la chasse aux phoques, qu’il s’agisse de leur peau, de leur viande ou des autres produits dérivés de ce sanglant massacre. Cette interdiction représente une réjouissante première pour le droit international, et encore davantage pour les quelques 400 000 phoques qui pouvaient parfois être tués en une seule année…

AAVS MonkeyLa compagnie aérienne China Southern Airlines a annoncé en mars sa décision de ne plus transporter sur ses avions les singes envoyés d’Asie vers les laboratoires européens et américains où ils sont vivisectionnés, estropiés et mutilés. Une belle victoire pour nos amis primates, obtenue par l’organisation internationale PETA. Félicitations et surtout youpi !

Pour finir, en guise de digestif après ce festin de bonnes nouvelles et mes métaphores indigestes, une petite citation d’Isaac Bashevis SInger, prix Nobel de littérature: “Je suis végétarien pour des raisons de santé; la santé des poulets“. Héhé.

bird by Jan Vis

A bientôt chers amis, et portez-vous bien !